Ecole des Frères Montgolfier

Accueil > Classe de mer > Vendredi 3 mars

Vendredi 3 mars

vendredi 3 mars 2017, par Romain Amiot

Ce matin, nous nous sommes réveillés comme d’habitude, nous avons déjeuné, nous nous sommes préparés, puis nous sommes allés au marcher de Noirmoutier à vélo. Après, nous avons été voir le château de Noirmoutier. Puis nous sommes allés à l’église de St Philbert où on a vu une maquette d’un bateau (le St Philbert) et on a vu une statue de St Philbert. Après, nous sommes allés marcher sur la jetée Jacobsen. Puis nous sommes retournés au marcher pour reprendre nos vélo. Après nous sommes allés au terrain de char à voile : on a mangé un pique-nique. Après, Gilles le moniteur de char à voile est arrivé, nous, on avait fini de pique-niquer. Puis nous avons fait des groupes de deux. Quelques groupes sont allés faire du char à voile pendant que les autres sont allés au terrain de rugby faire voler les cerfs-volants, jouer à la thèque, au foot, etc. Puis, on a inversé les groupes. Après, on a gouté du jus d’orange, des gaufres et des bonbons. Ensuite nous avons pris nos vélos et nous sommes rentrés au centre.

Louna-Rose Manon et Gaëlle

Après une veillée sketch très réussie (les GO - gentils organisateurs - étaient en forme) et une nuit reposante, les enfants ont commencé la dernière journée du séjour. Au programme, visite du marché de Noirmoutier (les enfants devaient remplir, par groupe, un petit questionnaire et ont pu parcourir le marché à la recherche de souvenirs) et visite de la ville. Les enfants ont ainsi pu voir le château, l’église St Philbert et la jetée Jacobsen. La journée s’est poursuivie par un dernier cours de char à voile, sur un terrain proche de l’Epine. Les enfants ont enfin pu rouler sans aide (ou presque !), le vent s’étant levé au cours de la journée. Vitesse et cascades pour certain, promenade tranquille pour d’autres, chacun a profité de ce moment ! Les enfants sont ensuite allés préparer leur valise pour le départ de demain matin. La semaine est passée à toute vitesse et toutes les bonnes choses ont une fin mais, d’après certains : « on serait bien resté plus longtemps ! »

L’équipe